Ambassade et Consulats de Belgique au Kenya

La Belgique au Kenya

Ambassade

Permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue sur le site web de l’Ambassade belge à Nairobi. Est-ce que vous êtes un Belge qui vient de déménager au Kenya et désire s’enregistrer au consulat à Nairobi ? Avez-vous perdu votre passeport en découvrant le Kenya comme touriste ? Est-ce que vous avez besoin d’un visa ? Vous êtes à la bonne adresse pour nos services consulaires. Vous pouvez également faire appel à nos consulats honoraires à Mombasa, Victoria, Tananarive et Asmara.

Notre Ambassade est en charge des relations diplomatiques avec le Kenya, l’Erythrée, la Somalie, les Seychelles, les Comores et Madagascar. Nous agissons également comme Représentation permanente près des Nations-Unies à Nairobi, y compris UNEP et Habitat. Ce site web doit servir comme point de départ pour une meilleure communication avec toute personne intéressée dans les relations avec le Kenya et avec tous les autres pays et institutions où nous représentons la Belgique. Au Kenya, par exemple, nous soutenons la réforme de l’éducation, la modernisation du secteur de l’énergie et l’élaboration de services de santé publiques. En Somalie nous contribuons à l’aide humanitaire, et nous sommes activement impliqués dans la lutte contre la piraterie. A travers UNEP, dont la Belgique est le cinquième donateur, nous encourageons la transition vers une société à faible taux de carbone et une économie mondiale verte et inclusive, et nous promouvons le développement durable, y inclus dans les pays partenaires de notre coopération au développement bilatérale dans le monde. Dans tous les pays de l’Afrique de l’Est où nous représentons la Belgique, nous encourageons des relations commerciales et économiques plus intenses. 

Sur le site, vous trouverez des nouvelles locales, comme notre bulletin électronique trimestriel. Si vous avez des suggestions pour l’amélioration de nos services, n’hésitez pas à me contacter sur l’adresse nairobi@diplobel.fed.be.

Avec mes meilleurs vœux, et dans l’attente de faire votre connaissance prochainement,

Roxane de BilderlingRoxane de Bilderling  
Ambassadeur 

 

 

 

Actualités

20 juil

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a reçu, ce jeudi 20 juillet 2017 au palais d’Egmont, son homologue saoudien le ministre des Affaires étrangères Adel Al-Jubeir. Les deux ministres ont échangé sur les relations bilatérales, la situation des droits humains en Arabie saoudite, la lutte contre le terrorisme et son financement, ainsi que la situation régionalee.

20 juil

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders est préoccupé par l'arrestation et la prolongation de la détention de défenseurs des droits de l'homme dans le cadre de l'état d'urgence en vigueur en Turquie. Il s'agit entre autres de 10 militants des droits de l'homme, parmi lesquels le directeur d'Amnesty International Turquie et deux experts internationaux, qui ont été arrêtés la semaine dernière à Istanbul.

20 juil

Aujourd'hui, la Belgique annonce officiellement sa candidature à l’accueil de l'Agence européenne des médicaments (EMA). Le déménagement de l'EMA dans la Brussels Greater Area garantira une transition transparente, rapide et rentable de ses opérations. La Brussels Greater Area abrite les plus importantes institutions européennes, des fédérations professionnelles, sièges sociaux et organisations de la société civile, ce qui facilite l'interaction et le dialogue, réduit les coûts de déplacement et favorise les synergies.

19 juil

Sur la proposition du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, le Roi a accordé des faveurs nobiliaires et des distinctions honorifiques civiles par arrêtés royaux du 13 juillet 2017.

18 juil

La Belgique présente aujourd’hui, lors d’un forum politique à haut-niveau des Nations unies à New York, un rapport d’évaluation sur les efforts accomplis par notre pays en faveur des Objectifs de développement durable. Ces dix-sept objectifs visent à bannir d’ici à 2030 l’extrême pauvreté et à protéger notre planète. Ce rapport résulte d’un processus intensif et inclusif, qui a impliqué le gouvernement fédéral, les entités fédérées et un grand nombre  d’organisations de la société civile.